Nombreux sont ceux qui manquent de motivation chaque jour, lorsqu’ils doivent se rendre sur leur lieu de travail. Cela peut être dû à plusieurs facteurs qu’il convient de détecter et d’analyser afin de réussir à retrouver l’envie de faire son métier. Nous vous proposons donc de découvrir 5 conseils pour combattre le manque de motivation au travail.

1 – Déterminer la source de ce manque de motivation
Le manque de motivation est souvent la conséquence d’un mal-être généralisé qui bloque l’envie de faire une tâche qui semble dénuée de sens. La personne démotivée va tenter d’éviter autant que possible ce qu’elle a à faire en s’en détournant de différentes manières, c’est-à-dire en cherchant à réaliser quelque chose de plus plaisant.

Les sources de ce manque de motivation au travail peuvent provenir :
d’une situation personnelle délicate (divorce, séparation, proche malade, etc.) ;
d’un manque de reconnaissance de sa hiérarchie ;
de tâches répétitives et peu valorisantes ;
d’un mauvais management ;
d’une situation générale inquiétante (grèves, événements politiques, climatiques, terrorisme, etc.) ;
d’une mauvaise ambiance sur le lieu de travail ;
d’une grande fatigue ;
d’un stress trop important (responsabilités par exemple); etc.

Identifier la cause du manque de motivation permet de trouver des solutions adaptées beaucoup plus facilement.

2 – Travailler sur son développement personnel
Une fois la cause identifiée, vous pourrez travailler sur votre développement personnel, c’est-à-dire faire en sorte de vous recentrer sur vous afin de trouver la force intérieure d’aller de l’avant malgré les influences extérieures. Cela peut par exemple passer par la pratique d’une activité sportive, par le yoga ou encore le travail sur l’estime de soi.

Faites le point sur ce qui peut vous rendre heureux, sur vos priorités, et mettez le cap sur toutes ces choses qui se révèlent indispensables à votre bien-être.

3 – Réussir à valoriser son travail
Il est possible que votre travail ne soit pas valorisant. Dans ce cas, vous pouvez essayer de trouver le côté positif de chaque tâche. Certains sont par exemple motivés par un salaire, d’autres par une ambiance chaleureuse avec leurs collègues. Quels sont les points positifs dans votre métier ? Vous n’en trouvez pas ? Vous pouvez tenter de réfléchir à ce qui pourrait être amélioré dans vos tâches quotidiennes : comment pourriez-vous les rendre plus ludiques, plus épanouissantes?
Si vous ne voyez aucune issue, car votre travail ne vous motive absolument pas, alors, vous devriez peut-être envisager une évolution de poste, une formation et/ou une reconversion professionnelle.

4 – S’épanouir en dehors de son activité professionnelle
Dévier son esprit de ce qui le dérange peut être un bon moyen de retrouver la motivation. En effet, si vous restez obnubilé par votre démotivation, vous aurez peu de chances de retrouver le sourire. Dans ce contexte, s’épanouir en dehors de votre activité professionnelle peut vous permettre de vous libérer de votre stress et de cette fatigue qui devient pesante. Vous pourrez ainsi prendre conscience que votre travail n’est pas obligatoirement le centre de votre vie. La famille, les amis, les loisirs et vos passions doivent occuper une place de choix. Moins vous vous focaliserez sur cet emploi et sur les problèmes qui y sont liés, plus vous réussirez à valoriser votre quotidien de manière globale.

5 – Pratiquer la méditation pleine conscience
La méditation pleine conscience peut représenter la synthèse des 4 premiers points. Elle permet de travailler son développement personnel, de se recentrer sur soi, mais également de se libérer du stress et des émotions négatives. De plus, elle est idéale pour prendre conscience de ce qui nous empêche d’avancer, qui freine notre créativité et notre capacité d’aller de l’avant.